Sandra Cléaux et le basket fauteuil de l’Elan plébiscités par Version Fémina

29.01.2014 - 14 h 35

C’est en 2009 que tout a commencé entre Sandra Cléaux et le basket fauteuil. Professeur d’EPS au Collège de Cuiseaux, l’ancienne joueuse de haut niveau du CBC organise une journée de sensibilisation au handicap pour ses élèves en invitant Philippe Maillard et son équipe de basket fauteuil créée depuis peu au sein de l’Elan Chalon. L’opération sera renouvelée et lorsque Julie Mellenotte quitte ses fonctions d’entraîneur de la section, c’est à Sandra Cléaux que le poste est proposé en 2011. Banco Sandra mit alors tout son coeur, toute son énergie (et Dieu sait si elle en a) au service de l’équipe et de ses joueurs. Non seulement sur le bord du terrain pour dispenser ses conseils, mais aussi sur le plan logistique dans les déplacements ou dans l’assistance matérielle. Depuis un an, une école de basket fauteuil accueille huit jeunes pratiquants de 8 à 17 ans.

Les valeurs que porte Sandra lui ont permis de figurer parmi la centaine de candidates au prix « Version Fémina » organisé par 13 quotidiens régionaux dont le Journal de Saône et Loire. Une première sélection lui permettait de figurer parmi les 13 finalistes qui furent départagées par un jury composé de journalistes, presse écrite et radio, écrivains, éditeurs.

Et c’est l’investissement exceptionnel de cette jeune femme qui a été distingué, obtenant le premier prix qui se traduit par un chèque de 10 000 €. Argent qui servira à acheter des fauteuils, justement pour les enfants.

L’Elan est très fier de cette reconnaissance envers Sandra, une fille simple, timide mais volontaire et enthousiaste, « heureuse de rendre les gens heureux » comme elle aime à le répéter, avec une flamme radieuse qui illumine ses beaux yeux rieurs.

Toutes nos félicitations et longue vie à la section qui évolue en nationale 2 et dont le comportement s’avère des plus honorables. Aussi grâce à Sandra.

J.M.Jacquet.

A lire aussi

PARTENAIRES

Toutes les actus