ALLPRO

Meilleure attaque contre meilleure défense !

14.05.2016 - 13 h 39

L’appétit vient en mangeant. Dit-on! 

Et voici que déjà gavés par une saison sinon faite de bombance, du moins réhaussée de succulents rendez-vous pour lesquels d’aucuns n’auraient parié à la fin de l’été 2015, voici donc que l’Elan invite ses fans à de nouvelles agapes. 

Et comme les repas de Disney et de la scène européenne les ont quelque peu laissé sur leur fins, le rêve de nouvelles performances a envahi les travées du Colisée encore tout chaud brûlant de l’ambiance du derby face au voisin dijonnais, dont la qualité mérite d’ailleurs d’être une nouvelle fois relevée.

Certes, rentrer en play-offs avec l’avantage du terrain constitue-t-il un avantage non négligeable. On l’a constaté tout au long de la saison, le championnat version 2015/2016 s’est révélé très dense et d’excellent niveau. Ainsi toutes les équipes qui « arrivent au bout » s’affichent comme des clients sérieux et les confrontations s’annoncent particulièrement serrées.

Et avec l’ASVEL comme adversaire pour ce premier rendez-vous de Playoffs au Colisée, la tâche sera à n’en pas douter très ardue pour les hommes de Jean-Denys Choulet. Il s’agit à nouveau d’un derby et l’on sait bien que les oppositions entre les deux formations ont souvent donné lieu à des luttes farouches et à quelques fins de matches haletantes. Pas plus loin que lors de la saison régulière d’ailleurs avec un premier round soutenu à Chalon et la victoire de l’Elan 89/86, Hazell ayant rayonné avec 25 points (6/10 à 3 points), mais aussi au retour à l’Astroballe où les poulains de JD Jackson assurèrent leur succès (84/81) que dans les derniers instants, grâce notamment à Andersen (22 points). Mais qui n’occulta pas la performance de notre MVP Devin Booker auteur de 29 points (son record).

Chacun a également en mémoire la domination affichée par les Chalonnais sur les Rhôdanniens à l’occasion de la dernière édition de la DisneyLand Leaders Cup, l’Elan ayant balayé l’Asvel 91/70 en demi-finale.

Pour les amateurs de stats, mais là çà fait quelque peu mal, rappelons que la défaite concédée par l’Elan avec le plus gros écart fut celle de Villeurbanne le 11 octobre 1997 (38/89). On se souviendra aussi qu’en 2011, l’Elan avait cédé en trois manches lors des quarts de finale de play offs. 

Est-il nécessaire de présenter cette équipe de l’Asvel laquelle présente le troisième budget de la proA, (6,2 millions d’Euros ) contre 4,6 à Chalon. 

Ses joueurs majeurs : l’international Charles Kahudi (11,3 pts, 4,9 rbds) étincelant mardi dernier face à Gravelines, Casper Ware recruté dernièrement, Trenton Meacham (8,7 pts), Davd Andersen (11,3 pts, 6,4 rebonds), Darryl Watkins (9 pts, 6,8 rbds),  David Lighty (8,7 pts) et bien sûr certain Nicolas Lang que le public du Colisée a toujours plaisir à retrouver.

Ah, dernière chose qui mérite réflexion, la meilleure attaque du championnat, Chalon (87,8 pts) sera confrontée à la meilleure défense (68,8 pts) !!! Les dés sont jetés.

A lire aussi

Toutes les actus