VIE DU CLUBZ-ALL

Portrait de nos collaborateurs : Herbert Vient

24.04.2021 - 9 h 35

Parce que l’Elan Chalon ce n’est pas qu’un club de basket, nous partons à la rencontre de nos collaborateurs. Découvrez un nouveau portrait cette semaine : Herbert Vient

Herbert VIENT Kinésithérapeute – responsable cellule médicale de l’Elan

Comment as-tu commencé dans le sport ?

J’ai effectué des études dans le sport pour commencer : Licence entrainement et management sportif et un DU préparation physique à Dijon. Ensuite, j’ai repris des études de kiné pour obtenir mon diplôme de Masseur – Kinésithérapeute en Juin 2013.

Comment as-tu commencé à l’Elan Chalon ?

A l’époque, le club cherchait un kiné pour compenser un départ à la fin de la saison 2012/2013. Le club fonctionnait avec un cabinet libéral (celui de Thierry Authier, kiné de longue date du club). J’ai passé un entretien avec M. Authier et j’ai décroché le poste.

Ma première saison a donc été 2013/14 et je suis maintenant salarié à plein temps de l’Elan depuis la saison 2019/2020 avec pour missions de faire les soins kinés, évidemment, mais je coordonne également la structure médico-physique. Je suis le lien entre les différents acteurs du physique (médecin, ostéopathe, préparateur physique…) et la partie technique du club.

Quelles sont tes missions pendant la période « match » ?…

Le match est la partie immergée de l’iceberg. Une préparation quotidienne permet ainsi de mettre les joueurs dans les meilleures conditions le jour J.

Avant le match, notre rôle est de faire les massages d’échauffement préparatoire à l’effort, de la mobilisation, un peu de travail musculaire pour échauffer, et bien sûr les straps.

Pendant le match je reste attentif et disponible si un joueur a besoin de soin ou une prise en charge rapide. Nous avons un vrai un rôle d’observation du jeu (si une blessure survient le contexte de cette dernière donne souvent des grandes indications pour sa prise en charge). Je suis aussi amené à discuter avec le staff technique sur la gestion du temps de jeu des joueurs…

A la fin du match on donne des soins pour ceux qui ont pris des coups, ceux qui ont des blessures (musculaires ou autres). Dans ce cas on doit poser un diagnostic « à chaud » avec le staff médical et définir le meilleur parcours de soins à suivre (examens complémentaires, visite spécialiste, durée d’inactivité).

On doit aussi optimiser la récupération (boissons, massage, bain froid/chaud).

… et sur une journée hors match ?

Il y a tout d’abord un gros travail administratif avant l’arrivée des joueurs (prise de RDV chez les intervenants extérieurs, préparation des tests Covid hebdomadaires…). Quand les joueurs sont là (aussi bien les pros que les jeunes du centre de formation), je dois les préparer pour l’entrainement et prendre en charge les joueurs blessés (soins ou reathlétisation avec le préparateur physique).

A la fin de l’entrainement, il y a les soins et nous échangeons aussi avec le staff médical pour mettre nos sportifs dans les meilleures conditions possibles.

La journée est très rythmée mais j’essaie toujours de trouver le temps pendant la pause déjeuner pour faire un footing pour s’entretenir.

2e saison particulière entre la Covid et les matchs qui s’enchainent comment tu travailles avec l’équipe ? Comment tu t’adaptes à la situation ?

Ces dernières saisons sont particulières sur plusieurs aspects. Nous devons sans cesse nous adapter, sans visibilité. La planification au niveau physico-médical ne peut pas se faire avec des dates précises. Cela change notre manière de fonctionner, qui devra être plus instinctive, et avec une capacité d’adaptation encore plus présente qu’à l’habitude. Ce n’est pas pareil de préparer un groupe pour jouer un match le samedi ou un match “peut-être dans 1 mois ! Que ce soit sur l’aspect technique, physique et psychologique.

Pour ma part, cela a également augmenté le travail administratif : visioconférence avec la ligue, planification des tests PCR hebdomadaires, suivi des joueurs en isolement (Nous avons de la chance car nous avons eu qu’un seul joueur concerné jusqu’à maintenant).

A lire aussi

ESPOIRS / CADETS

Toutes les actus