ELAN HISTORYZ-ALL

Il y a 10 ans Premier trophée pour l’Elan

15.05.2021 - 7 h 38

« Cette équipe est une équipe de bons joueurs, de bons mecs qui ont plaisir à jouer. Cette victoire il faudra la conserver dans sa mémoire, s’en servir pour que demain nous puissions partager à nouveau ces moments-là ». Ces propos sont ceux de Dominique Juillot le Président de l’Elan, prononcés lorsque sur le parvis du Colisée au milieu de la nuit, il s’adressait aux supporters chalonnais venus accueillir l’équipe qui dans l’après-midi avait remporté la Coupe de France.

Ce dimanche 15 mai 2011, l’Elan, dont c’était la quinzième saison en ProA, venait d’accrocher aux cintres du Colisée, le premier trophée de son histoire en battant le CSP Limoges. La Saporta lui avait échappé dix ans auparavant et quelques mois plus tôt c’est la finale de la  Semaine des As qui avait souri à Gravelines.

Le moment était venu, d’aucuns l’espéraient intensément.

En championnat, les hommes de Greg Beugnot, qui avait rempilé pour la 9ème année, avaient réalisé un très beau parcours, partageant à plusieurs reprises le fauteuil de leader, mais défaits à Vichy lors de la dernière journée, héritaient de l’Asvel en quart des play offs. Leur parcours en coupe de France les avait notamment vu  sortir Strasbourg, puis Cholet le tenant du titre, mais aussi Bourg (85/79)et Nancy (71/62), ce à l’extérieur.

Le CSP Limoges avait quant à lui vécu l’enfer et s’apprêtait à connaître les affres de la relégation. Cette finale pouvait donc lui permettre de minorer son échec ce qui faisait de lui un adversaire périlleux.

Mais c’est au rouge que Bercy a viré cet après-midi là. 23 bus de supporters, plusieurs centaines d’autres en voiture, sont montés sur la capitale. Combien étaient-ils ? 2000, 3000 ? Quelle ambiance de feu pour soutenir notre équipe qui ne faillit point.

Après un premier quart temps à l’avantage des Limougeauds (18/22), l’Elan reprenait la main dans le second. (18/15) Une longueur d’avance à la mi-temps (37/36), rien de fait.

La seconde période fut un modèle du genre pour la formation des bords de Saône qui maîtrisa parfaitement son sujet, maintenant toujours son adversaire à distance (20/14 puis 23/20) pour ainsi l’emporter 79/71.

Quel match ! Quelle euphorie aussi chez les supporters rouge et blanc qui pouvaient exulter et porter leurs idoles aux nus, qui venaient de faire rentrer l’Elan dans l’histoire du basket français.

Et on n’en restera pas là. Car même si quelques jours après l’Asvel sortait l’Elan des plays offs en quarts (78/74, 85/107, 80/94), la saison suivante fut celle de la consécration, celle d’un retentissant triplé.

La fiche technique  de la finale:

A Bercy 14300 spectateurs, Elan Chalon bat Limoges 79/71. Arbitres : MM. Bissang, Viator et Castano

Chalon-sur-Saône : Haynes (9), Schilb (26, 6rbds 3pd MVP), Tchicamboud (0), Jean Baptiste Adolphe (0), Lauvergne (4), Aminu (17 , 9 rbds), Smith (6), Lang (7), Evtimov (10)

Limoges : Curtis (2), Hite (28), Souchu (0), Desroses (4), Taylor (17), Ebi (8), Banks (12), Salmon (0), D’Almedia (0)

JM JACQUET

VOIR LA FINALE

INTERVIEWS

LES COULISSES

Toute l’équipe

TOUT CE ROUGE QUE C’EST BEAU !

 

 

A lire aussi

ESPOIRS / CADETS

Toutes les actus