BASKET-FAUTEUILVIE DU CLUBZ-ALL

Le saviez-vous ? #4 Les postes au basket-fauteuil

01.02.2022 - 10 h 55

Découvrez le basket-fauteuil

Le saviez-vous ? #4 Les postes au basket-fauteuil

Au basket « valide » nous avons 5 postes, bien définis et chaque joueur a des responsabilités et des zones d’intervention différentes. Même si aujourd’hui, certaines équipes jouent par exemple sans pivot de métier (jeu de type « small ball »), ou alors on voit des ailiers forts passer meneur (Lebron James pour n’en citer qu’un).

Au basket-fauteuil, le système de poste est complètement différent. Il dépend principalement de deux sujets qu’on a déjà évoqué dans ces #lesaviezvous : la classification et le fauteuil.

Donc chaque joueur, en fonction de ses possibilités (donc de son handicap) et des mesures de son fauteuil, peut faire plus ou moins de choses et a plus ou moins de capacités.

Les joueurs qui sont des « gros points » (4 ou 4,5 points) vont forcément pouvoir faire plus de choses avec le balle, comme contrôler leur fauteuil avec leur bassin alors qu’ils sont en pleine vitesse et qu’ils ont la balle dans les mains, ou « tilter » c’est à dire basculer sur une seule roue afin de pouvoir gagner en hauteur et prendre un tir avec des défenseurs près de lui.

Également, les joueurs « petits points » sont parfois amenés à faire des blocs en mouvement, afin d’amener leurs « gros points » dans la raquette (ils bloquent un défenseur et les pivots peuvent alors les suivre en les collant pour rentrer dans la peinture), ce qui relève du jeu sans ballon. Même s’ils ont moins de capacités physiques, ils jouent beaucoup sur ça mais on voit de plus en plus de joueurs(ses), à l’international, prendre des tirs à 3 poins ou des mismatchs (un tir alors qu’un joueur nous gêne) tout en étant 1 point ou 1,5 point.

Il n’y a donc pas vraiment de vérité au niveau des postes, les seules choses qu’on retrouve seraient les trois aires de jeu :

  • le milieu – pour le meneur qui va diriger le jeu et le tempo de son équipe, distribuer la balle ou provoquer son adversaire pour pénétrer la raquette

  • les côtés – à l’extérieur, les joueurs vont souvent se placer derrière un écran d’un coéquipier qui maintient les deux défenseurs près de la raquette, pour prendre un tir extérieur ou essayer de driver (avancer avec la balle)

  • la raquette – endroit favori des grands, ils s’y retrouvent souvent suite à un jeu de pick’n’roll avec leur coéquipier à l’extérieur ou au milieu.

En basket-fauteuil, le positionnement sur le terrain dépend donc beaucoup plus des qualités d’un joueur (capacité d’avancer balle en main, de prendre des tirs extérieurs, de dominer son 1 contre 1 grâce à sa taille…) que d’une position prédéfinie.

Enfin, avec la place que prennent les fauteuils sur le terrain (qui n’est pas plus grand que celui des valides) et le fait que les joueurs doivent avec leurs mains en même temps dribbler et avancer, il y a beaucoup moins de 1 contre 1 balle en main joués.

Petit questionnaire :

  1. Quelle aire de jeu n’est pas très utilisée au basket-fauteuil ?

A La raquette

B Les côtés à l’extérieur

C Le milieu

D La surface du cercle pour les dunks

  1. Quels sont les deux caractéristiques qui définissent le positionnement d’un joueur ?

A La classification et le fauteuil

B Le fauteuil et la taille

C La classification et le poids

D La taille et le poids

  1. Quel type d’actions ne voyons-nous pas beaucoup au basket-fauteuil ?

A Les mismatchs

B Les pick’n’roll

C Les écrans

D Les 1contre1 balle en main

Dans le prochain #lesaviezvous nous verrons les différences dans l’organisation d’un match, et tout ce qu’il faut penser quand on joue un match de basket-fauteuil.

A lire aussi

ESPOIRS / CADETS

Toutes les actus