BASKET-FAUTEUILVIE DU CLUBZ-ALL

Le saviez-vous ? #5 La check-list d’un match de basket-fauteuil

11.03.2022 - 11 h 35

Le saviez-vous ? #5 La check-list d’un match de basket-fauteuil

Pour ce nouvel épisode #lesaviezvous sur le basket-fauteuil, nous avons décidé de vous parler des matchs, et plus précisément de leur organisation. Grosse différence avec le basket-valide, la partie « matériel » est très importante dans le monde du basket-fauteuil. Là où pour un valide il faudra amener ses baskets et sa tenue, pour un joueur en fauteuil il faudra (évidemment) son fauteuil de sport, mais aussi une roue de secours, des protections pour ses sangles, des pneus en bons état, une pompe, une caisse à outil s’il y a de la casse lors du match… Bref, tout un attirail qui peut peser lourd, au sens premier du terme comme sur le plan financier.

 

C’est pour cela que, très souvent, dans les équipes il y a un.e mécanicien.ne qui vient pour réparer les fauteuils si jamais il y a des pièces à changer pendant le match. Les équipes internationales sont toutes dotées de ce poste afin de checker les fauteuils avant/pendant et à la fin des compétitions.

Mais ce n’est pas tout !

Qui dit match dit déplacement et là aussi il y a toute une organisation à avoir.

Pour emmener une équipe de basket-fauteuil de 10 à 12 joueurs et le staff, il faut au minimum 2 minibus et une remorque afin de transporter tout le monde et tous les fauteuils. De plus, les coffres des minibus sont souvent remplis par les fauteuils de ville des joueurs.es.

Ensuite, si l’équipe dort sur place avant de repartir il faut aussi réserver un hôtel, comme pour toute autre équipe. Mais, la différence est qu’il faut que l’hôtel ait suffisamment de chambres adaptées, capables d’accueillir des personnes en fauteuil roulant.

La durée moyenne d’un déplacement aller-retour de notre équipe en Nationale B est de 9h, en comptant juste le trajet. Mais il faut aussi penser au rangement des fauteuils lors de chaque installation dans le minibus (ce qui multiplié par le nombre d’arrêt fait pas mal de temps aussi).

On pourrait penser au train pour les équipes de basket-fauteuil, sauf que la SNCF ne prend pas les fauteuils de sport comme « bagage » et que, pour ça, il faudrait les envoyer 3 jours avant le match dans un autre train, et les recevoir 3 jours après. Ce qui veut dire 6 jours sans entraînement juste pour un déplacement.

Enfin, l’avion est aussi un moyen de déplacement choisi par certaines équipes pour leurs trajets, mais il faut compter un budget plus important, et prendre le risque qu’il y ait de la casse lors du voyage des fauteuils de sport dans la soute. Il faut également penser à arriver à l’aéroport une bonne heure avant le décollage afin que les équipes de l’aéroport puisse accompagner l’équipe jusqu’à l’avion pour l’embarquement.

 

Beaucoup de choses à penser, et de frais supplémentaires donc, pour l’organisation d’un match de basket-fauteuil, en plus de tout ce qui est bouteilles d’eau, table de marque, arbitres…

 

Nous espérons que tous ces #lesaviezvous vous permettent d’en apprendre plus sur le basket-fauteuil et sur notre équipe qui joue cette année la montée au plus haut-niveau. Le prochain (et dernier) #lesaviezvous sera dédié à notre équipe loisirs et on vous expliquera quand et comment venir aux entraînements si vous souhaitez découvrir notre sport et l’essayer !

A lire aussi

ESPOIRS / CADETS

Toutes les actus